De plus en plus d’agriculture urbaine

L’agriculture urbaine n’est plus une mode passagère, mais bien une réalité affichant une très forte croissance. Les fermes Lufa en sont un très bel exemple, ayant construit la première serre au monde sur un toit à Montréal, en 2011. Aujourd’hui, cette entreprise s’apprête à inaugurer la plus grande serre au monde sur un toit, avec une superficie d’environ 1,5 hectare, ce qui va doubler la surface actuellement en opération.

20161029_102704

De plus en plus d’initiatives anti-gaspillage alimentaire

Les cris d’alarme sur le gaspillage alimentaire commencent à se faire entendre. On a vu au cours des dernières années plusieurs solutions pour contrer le gaspillage alimentaire et les nouvelles initiatives continuent d’apparaître. En voici une très intéressante car elle permet aux consommateurs d’acheter des produits alimentaires encore consommables à petit prix, et aux producteurs ayant des surplus de les vendre à prix réduit à la place des les jeter. La nouveauté de ce concept est qu’il ne concerne pas seulement une petite épicerie isolée, mais une nouvelle chaîne d’épiceries à l’image des supermarchés conventionnels.

Une solution pour les déserts alimentaires?

Dans les régions rurales on voit de plus en plus la disparition des petits commerces tel que l’épicerie. Pour les remplacer, l’épicerie mobile est probablement la meilleure solution à envisager. Même dans les grandes villes, il existe des déserts alimentaires qui pourraient être comblés par ce genre d’épicerie. Ce concept n’est pas nouveau, je me souviens de ces années où dans les campagnes on voyait passer l’épicier, le boucher, le laitier, le boulanger une ou plusieurs fois par semaine!

épicerie mobile 2

Circuit court ou court circuit?

On connaît bien maintenant le principe des circuits courts en agriculture, qui consiste à éliminer les intermédiaires entre les producteurs et les consommateurs. Mais voilà que le concept s’étend aux énergies vertes.

light-bulb-984551_640

Circuits courts bons pour l’environnement?

On parle de plus en plus souvent de circuits courts en alimentation pour favoriser l’achat local et améliorer l’environnement. Mais est-ce que l’impact positif sur l’environnement est bien réel? Peu d’études ont été réalisées sur le sujet, mais voici une analyse récente qui le confirme, avec toutefois quelques réserves…

Circuit-court

Commercialisation des produits bio

Pas toujours facile d’être producteurs biologique et de commercialiser ses produits dans un univers conventionnel. Alors la solution est peut-être de se regrouper et d’ouvrir sa propre épicerie, comme cet exemple au Luxembourg.

Épicerie bio

La popularité des marchés de producteurs

Au Canada, les marchés de producteurs, ou marchés fermiers, sont devenus très populaires au cours des dernières années. Les avantages sont nombreux, tant pour les producteurs que pour les consommateurs, mais aussi pour la communauté en général. Et il y a encore de la place pour beaucoup de nouveaux marchés. Contactez-nous pour évaluer le potentiel et pour le mettre en place, nous avons réalisé de nombreuses études et participé à la mise en place de cette forme de commercialisation dans plusieurs régions du Québec et du Canada!

marche_et_livraisons_de_fruits_et_legumes