Libéralisation de la vente des semences bio

Depuis 1981, les agriculteurs biologiques européens n’ont pas le droit de vendre leur propre semence. De ce fait même, ils sont obligé d’acheter des semences inscrites au catalogue officiel à prix élevé. Et la majorité des semences inscrites appartient à quelques multinationales. Mais la semaine dernière, le parlement européen a mis fin à ce monopole!

semences

Publicités

États-Unis et normes biologiques,est-ce compatible?

Les normes de certification biologique sont généralement contraignantes pour les producteurs agricoles, mais c’est ce qui assure une garantie aux consommateurs. La demande pour les produits bio étant toujours en constante augmentation dans le monde (entre 12 et 20 % selon les pays), les producteurs agricoles américains y voient une opportunité de développement. Mais pour faire encore plus d’argent, ils font énormément de lobby pour que les normes soient plus souples, donc moins bio en fin de compte. Heureusement, certains producteurs américains tentent de contrer ce mouvement!

bio_US

Nouveau visage de l’agriculture biologique

On associe trop souvent agriculture biologique à petite ferme à peine rentable, avec beaucoup de travail manuel… Un agriculteur de la Saskatchewan vient contredire ce préjugé en s’affichant comme un des plus grand producteur biologique au Canada, quand en 2020 ses 40 000 acres de terre seront tous certifiés.

40 000 acres bio

Quelle alternative possible au glyphosate?

Le glyphosate, cet herbicide de plus en plus contesté pourrait bien un jour disparaître. Même s’il est devenu évident que ce produit présente des risques pour la santé humaine, il a eu des effets positifs sur la productivité de l’agriculture. Alors par quoi le remplacer? La réponse est peut-être toute simple selon un ancien vendeur d’herbicides, par de l’eau chaude! Le principe repose sur une technique ancestrale qui consistait à utiliser l’eau de cuisson des pommes de terre comme herbicide…

desherbant-eau-chaude

Les plantes insecticides au secours de l’agriculture!

De nombreuses études le prouvent, les pesticides chimiques en agriculture ne sont ce qu’il y a de meilleurs pour la santé humaine. Mais il faut être réaliste, une agriculture sans pesticides ne pourrait pas nourrir le monde. Mais il y a peut-être une alternative intéressante, l’utilisation de plantes ayant des propriétés insecticides ou fongicides. Contrairement aux produits chimiques, ces plantes ne détruisent pas à 100 % les ennemis des cultures, mais dans des proportions suffisantes pour préserver les récoltes, et aussi conserver un équilibre naturel entre ennemis et prédateurs.

Plantes insecticides