Lutte au gaspillage alimentaire

Le gaspillage alimentaire, véritable fléau dans notre société de consommation, est un sujet qui revient régulièrement dans les actualités. À force d’en parler, on peut maintenant penser à le réduire grâce à de nouvelles applications Web. L’émission l’épicerie du 17 juillet nous présente 2 de ces applications qui semblent très bien fonctionner.

App gaspi

Lait bio dans les garderies?

Alors qu’une récente étude révélait que l’on retrouve du glyphosate (matière active de l’herbicide Round-up) dans les aliments pour bébés au Canada, la ville de Paris prend les grands moyens pour éviter cette situation. À partir de mars 2019, lait bio obligatoire dans toutes les garderies!

Lait bio2

 

Un monde végétalien, est-ce possible?

Tous les experts s’entendent pour dire qu’il faut diminuer notre consommation de viande pour plusieurs raisons: santé humaine, protection de l’environnement… Mais quel serait l’impact d’une planète totalement végétarienne? Une récente étude menée par l’INRA en France fait ressortir qu’il y aurait une augmentation des surfaces à cultiver, des pertes d’emploi principalement dans les pays les plus pauvres, une diminution de la fertilité des sols… Conclusion: les extrêmes ne sont jamais bon, on ne peut pas continuer à manger autant de viande, mais on ne peut pas ne pas en manger du tout…

inravege

Gaspillage alimentaire, encore et toujours…

La semaine dernière j’ai préparé et animé un atelier sur le gaspillage alimentaire. En faisant une mise à jour de cet atelier, j’ai eu la désagréable surprise de voir que la situation au Canada s’est détériorée au cours des années. En 2010, 51% de la nourriture produite au Canada était gaspillée, en 2018 c’est 58%… Pourtant il existe de nombreuses possibilités d’éviter cette situation, et même des opportunités d’affaires en récupérant les aliments encore bons. C’était le sujet de mon atelier, Le gaspillage alimentaire, catastrophique ou opportunités d’affaires?

Pour voir en direct les quantités gaspillées dans le monde:

https://goo.gl/jp5cbC

 

L’art de nous faire manger n’importe quoi…

On entend souvent parler de fraude alimentaire, surtout en provenance de la Chine, mais est-ce que le Canada y échappe? Malheureusement non, même si le pays se classe relativement bien. Aliments périmés réemballés, de l’huile végétale ajoutée à de l’huile d’olive, un mélange de craie et de colorant vendu comme du curcuma… ce ne sont que quelques exemples de la créativité des fraudeurs… Comment éviter de se faire avoir? Acheter le plus localement possible auprès de fournisseurs connus, et éviter d’acheter des aliments surtransformés.