Tendances alimentaires

Que mangerons nous en 2030? Difficile de le prédire, mais il se dégage quand même quelques grandes tendances selon l’étude Vigie Alimentation 2016-2017 réalisée par un groupe de chercheurs spécialisés dans le domaine. Parmi ces grandes tendances, l’échec de la consommation d’insectes, sauf sous forme de farine, et stabilité du végétarisme, mais montée du flexitarisme. D’un autre côté, de plus en plus de produits locaux dans les supermarchés, avec indication de la provenance., bonne nouvelle pour l’agriculture de proximité. Et finalement, croissance toujours soutenue pour les produits biologiques.

Graines

La cuisine simplifiée!

On le remarque de plus en plus, les consommateurs se remettent à préparer leur repas, surtout les fins de semaine. Mais malgré tous les livres de cuisine existants et toutes les émissions de télé consacrées à la préparation des repas, ce n’est pas toujours facile de réussir ses plats. Alors on a vu apparaître au cours des dernières années, des entreprises locales qui proposent de vous livrer des boîtes repas à préparer. On y retrouve tous les ingrédients nécessaires, ainsi qu’une recette avec les étapes à réaliser. Originaire des États-Unis, on retrouve maintenant ce concept dans de nombreux pays, tel Marché Goodfood au Québec.

Boîtes repas

Saumon et Oméga-3

Les ressources naturelles de la mer s’épuise lentement mais surement. L’élevage des pissons est une alternative, mais souvent controversée, car il utilise d’autres poissons comme source de nourriture. De plus, l’apparition récente du saumon OGM soi-disant plus riche en Oméga-3 n’est pas fait pour améliorer son image. Par contre voici un nouvel aliment spécifique pour les saumons, à base de micro-algues.

élevage saumon