Petit jardin d’hiver

Les micropousses sont très populaires, bonnes pour la santé, et disponibles à l’année. De plus, elles sont faciles à cultiver chez soi!

La pomme de terre, bonne ou mauvaise pour la santé?

On l’adore, mais on nous dit qu’elle n’est pas bonne pour la santé, car elle fait grossir… Mais est-ce vraiment le défaut de la pomme de terre? Non, c’est le défaut de l’huile pour la friture, du beurre ajouté à la purée, du sel sur les chips qui nous empêche d’arrêter d’en manger… Mais il y a tellement de façon de la consommer autrement qu’il serait bien dommage de se passer de ses bienfaits!

Pourquoi le prix des aliments augmentent?

Il y a toujours une bonne raison pour augmenter le prix des aliments, ou autres produits courants. Mais quand on parle des aliments, il faut faire attention aux détails. Oui, il y a une forte hausse des coûts d’alimentation depuis la pandémie due à la Covid-19, et la hausse est encore plus marquée depuis septembre dernier. Si l’on examine en détail d’où proviennent ces hausses on s’aperçoit que les aliments qui y contribuent le plus sont l’huile et le sucre. Donc un bon moyen d’éviter ces hausses de prix est de réduire considérablement sa consommation d’huile et de sucre. Et ceci aura une effet positif sur l’amélioration de notre santé! Il y a toujours un côté positif au négatif!

Photo de Vo Thuy Tien sur Pexels.com

L’art de nous faire acheter!

Vous avez certainement remarqué que dans tous les supermarchés la configuration est identique. Partout, on retrouve les fruits et les légumes à l’entrée. Ce n’est pas un hasard, c’est ce qu’on appelle le marketing de positionnement. Même chose pour le placement des produits à hauteur des yeux, on les achète davantage que les autres. C’est pour cette raison que les produits destinés aux enfants sont placés plus bas. Mais cette pratique peut aussi être positive. En Angleterre, une étude menée dans les cafétérias d’entreprises a permis d’augmenter la vente de repas sains en les positionnant mieux, et ainsi faire baisser de 11 % la prise de calories.

Est-ce qu’il y a un avenir pour l’agriculture et l’alimentation industrielles?

En tant que consommateur, nous sommes bombardés d’informations vantant les bienfaits de l’agriculture industrielle car c’est le seul moyen de nourrir la planète, que pour nous alimenter correctement, il faut acheter des plats prêtes à l’emploi car nous n’avons plus le temps de cuisiner… Mais l’industrialisation est-elle la meilleure solution? Est-ce que nos producteurs agricoles ont d’autres alternatives? Cette vidéo apporte quelques réponses.

Jagros – Jeunes Agros & Souveraineté alimentaire

Une autre bonne raison d’encourager nos producteurs locaux en achetant leurs produits frais!

Comment peut-on repenser l’éducation à l’alimentation ? C’est la question que s’est posé le gouvernement français pour enrayer l’obésité chez les jeunes. Même s’il y a des cours sur l’alimentation dans les écoles depuis 1996, les résultats ne sont pas suffisant. Il faut donc réévaluer les cours et les adapter régulièrement au fur et à mesure de l’offre alimentaire, principalement l’offre de produits surtransformés.

Image: Guide alimentaire canadien

5 fruits et légumes par jour, oui mais…

C’est la recommandation de tous les systèmes de santé, mais comment faire passer le message? Il semble que l’on doit revoir la promotion de cette recommandation pour atteindre davantage de personne. Il est entre autre suggéré d’inciter les consommateurs à cultiver leurs propres fruits et légumes, dans un jardin privé, communautaire ou sur un balcon. Cultiver ses légumes incite à en consommer davantage, et en plus, ils sont frais!

Que mangerons nous en 2021?

La pandémie due à la COVID-19 nous a fait prendre conscience de nos dépendances extérieures concernant l’alimentation. Nous nous sommes remis à cuisiner, pour s’apercevoir que laver de la laitue et la découper n’est pas compliqué, que ça prend peu de temps et que ça coûte beaucoup moins cher! Cette crise nous a aussi permis de découvrir toute la richesse, la diversité et la fraîcheur de nos produits locaux. Nous avons appris à commander nos aliments en ligne, de passer des commandes directement aux producteurs et de recevoir un panier diversifié à notre porte. Est-ce que cette tendance va être éphémère? Probablement que oui, mais elle va laisser des traces dont certaines resteront incrustées dans nos habitudes!

Vertical farm and its employees taking care of plant growth. Plant food production in vertically stacked layers.

Qu’allons nous manger demain?

Selon les résultats du concours national et européen d’innovation alimentaire «Les Trophées Étudiants de l’Innovation Alimentaire», nous aurons quelques surprises!

Les glands, fruits du chêne, seront bientôt dans nos assiettes, ainsi que les yogourts brassés sur compotée de fruits, légumes et inclusions de graines germées, sans sucres ajoutés. Et au moment de l’apéritif, une tartinade à base de haricots blancs, ail et amandes.