De plus en plus d’initiatives anti-gaspillage alimentaire

Les cris d’alarme sur le gaspillage alimentaire commencent à se faire entendre. On a vu au cours des dernières années plusieurs solutions pour contrer le gaspillage alimentaire et les nouvelles initiatives continuent d’apparaître. En voici une très intéressante car elle permet aux consommateurs d’acheter des produits alimentaires encore consommables à petit prix, et aux producteurs ayant des surplus de les vendre à prix réduit à la place des les jeter. La nouveauté de ce concept est qu’il ne concerne pas seulement une petite épicerie isolée, mais une nouvelle chaîne d’épiceries à l’image des supermarchés conventionnels.

Une solution pour les déserts alimentaires?

Dans les régions rurales on voit de plus en plus la disparition des petits commerces tel que l’épicerie. Pour les remplacer, l’épicerie mobile est probablement la meilleure solution à envisager. Même dans les grandes villes, il existe des déserts alimentaires qui pourraient être comblés par ce genre d’épicerie. Ce concept n’est pas nouveau, je me souviens de ces années où dans les campagnes on voyait passer l’épicier, le boucher, le laitier, le boulanger une ou plusieurs fois par semaine!

épicerie mobile 2

L’ail pour contrer le réchauffement climatique?

Il semblerait qu’intégrer de l’ail dans l’alimentation des ruminants, et plus particulièrement les bovins,  diminuerait la production de CO2. En effet, le CO2 produit par les bovins provient de la dégradation des aliments dans l’estomac par des bactéries. Étant donné que l’ail a des propriétés antibactériennes, des chercheurs veulent confirmer cet effet. Actuellement 2 petites études ont été réalisées et les résultats obtenus sont contradictoires….

Vaches laitières3

Photo: Darryl Dyck La Presse canadienne

Un concept original pour viser zéro déchet!

Tous les restaurants  »Fast Food » devraient s’inspirer de BoxEaty, jeune entreprise française qui vise le zéro déchet dans ses restaurants. Un concept que l’on doit promouvoir et en faire une résolution pour l’année 2020!

Bientôt la fin des plastiques à usage unique.

Petit à petit, les gouvernements de tous pays prennent conscience de l’effet néfaste sur l’environnement des plastiques à usage unique. Au Canada, c’est prévu pour 2021, et même date pour l’Union Européenne. D’autres pays y songent sérieusement, alors que plusieurs pays ont déjà légiféré sur le sujet depuis de nombreuses années, comme certaines Îles des Caraïbes.

Plastique unique

Compostage individuel ou collectif

Il y a de plus en plus de grandes villes qui récupèrent les résidus organiques pour en faire du compost. Ça réduit de beaucoup la quantité de déchets dirigés vers les sites d’enfouissement. Pour les petites villes et les villages qui n’ont pas de site de compostage, il existe depuis peu des petites unités très performantes adaptées à des petits volumes tels que le système Ekovore ou le système Jaro.

CompostageCompostage 2

Recyclage des plastiques agricoles

L’utilisation de paillis de plastique en agriculture comporte de nombreux avantages: tels que élimination des herbicides, diminution des quantités de fertilisant et précocité des récoltes. Mais avec ces avantages, est apparu un problème de taille, la récupération et valorisation des plastiques usagés car ils sont généralement contaminés par de la terre. Pour résoudre cette problématique, un industriel français a conçu une machine capable de nettoyer ces plastiques et de les compresser en balles, puis envoyés dans un centre de recyclage.

Recup plastique