Manger bio serait meilleur pour l’environnement!

Une récente étude démontre que la production biologique émet moins de gaz à effet de serre, consomme moins d’énergie fossile et utilise moins de surfaces agricoles. L’étude précise toutefois que les consommateurs bio consomment moins de viande, et que le panier d’épicerie coûte un peu plus cher.

Manger bio

Lutte au gaspillage alimentaire

Le gaspillage alimentaire, véritable fléau dans notre société de consommation, est un sujet qui revient régulièrement dans les actualités. À force d’en parler, on peut maintenant penser à le réduire grâce à de nouvelles applications Web. L’émission l’épicerie du 17 juillet nous présente 2 de ces applications qui semblent très bien fonctionner.

App gaspi

Véhicules électriques jusque dans les champs!

Il n’y a pas que sur les routes que les véhicules électriques sont de plus en plus populaires, l’agriculture s’y met aussi! Et c’est dans les vignobles que la tendance est la plus forte. Avec une demande croissante pour les vins bio, il est normal que tout le processus de production devienne plus écologique, dont l’utilisation de tracteurs électriques.

Tracteur electrique

Photo : Beagle Saudel

Une voile en avant!

Le transport, quel qu’il soit, est une source de pollution car il utilise de l’énergie fossile. Mais heureusement, on commence à voir apparaître des autos électriques de plus en plus performantes, et même des camions. Il y a quelques avions de passagers qui volent avec du biocarburant et un à titre expérimental qui a fait le tour du monde avec uniquement l’énergie du soleil, mais un seul passager, le pilote… Nous sommes quand même sur la bonne voie, car voici que le premier cargo commercial à voiles va être construit au cours de la prochaine année!

Peut-être une solution pour éliminer le plastique sur la planète?

Interdire l’utilisation des contenants et ustensiles en plastiques est un grand pas, mais ça n’élimine pas les plastiques déjà présents sur terre et dans les océans… Une découverte fortuite a permis d’isoler une bactérie capable de désagréger certaines catégories de plastiques. Il reste maintenant à améliorer son efficacité…

Le danger des mélanges insecticides et fongicides

La toxicité des produits phytosanitaires en agriculture se mesure toujours de façon individuelle. Ce qui veut dire que le produit A utilisé à la dose recommandée, ne présente aucun danger pour l’âtre humain, et même chose pour le produit B. Mais aucune étude n’a été réalisée pour un mélange des produits A et B, sauf dans un cas précis, pour en vérifier l’impact sur les abeilles. Et les conclusions sont désastreuses, le mélange d’un insecticide et d’un fongicide utilisés sur les amandiers en fleurs a un impact direct sur le taux de mortalité des abeilles. Sans vouloir être pessimiste, on peut supposer que les résultats seraient similaires sur l’être humain…

Amandiers