Le nouveau visage des villes

La pandémie actuelle nous a fait prendre conscience de l’importance d’avoir accès à l’alimentation. Depuis le début de la crise, de nombreuses initiatives ont été prises pour favoriser un rapprochement entre la production et les consommateurs. Les circuits courts se mettent en place et les locavores sont de plus en plus nombreux. Pour répondre à cette tendance, la ville de Nantes, en France, a décidé de faire pousser des légumes à la place des habituelles fleurs. Un exemple que devrait suivre toutes les villes!

Légumes ville 2

Des fraises en hiver au Québec?

Il y a presque 10 ans, j’ai accompagné un producteur agricole pour la mise en place d’une production de fraises dans un bâtiment fermé, en utilisant des technologies avant-gardistes: système de production vertical, recyclage de l’eau, lumières LED… On nous a traité de rêveurs et d’autres noms pas gentils… Nous n’étions pas rêveurs, seulement visionnaires…. La preuve: aujourd’hui cultiver des fraises en hiver dans un bâtiment fermé représente l’avenir!

fraises-solution-novatrice-agriculture-1

Jardiner à l’ombre

Le soleil est présent, la période de confinement tire à sa fin, et c’est le temps de se préparer à jardiner. Que ce soit sur un terrain ou sur le balcon, il y a bien souvent des parties ombragées ou qui ne reçoivent que quelques heures d’ensoleillement. Cette situation ne doit pas nous empêcher de jardiner car il existe des plantes qui préfèrent ce genre d’exposition. Ce site Web en a répertorié une vingtaine.

Choux-potager

Un balcon vert!

En cette période de confinement, difficile de rester à la maison quand le printemps arrive. Pour nous occuper et profiter du beau temps, aménageons notre terrasse ou notre balcon en jardin potager. Cette vidéo présente les étapes pour y arriver. Mais attention, il vous faudra probablement acheter quelques outils et des plants de légumes, alors faite votre liste pour acheter tout en seule fois.

Cultiver des légumes à la place des pelouses

La crise sanitaire que nous traversons actuellement doit nous faire réfléchir sur notre mode de vie. On voit dans presque tous les types de médias, un appel pour soutenir notre économie en consommant local. Il faut limiter le déplacement des marchandises d’un pays à l’autre. Mais ceci oblige à un changement de nos habitudes de consommation. De nombreux espaces urbains sont propices à la culture des fruits et des légumes. Selon une étude récente réalisée en Grande-Bretagne, on pourrait produire 15 % de notre consommation sur seulement 10 % des espaces disponibles…

Jardin bio

L’agriculture du futur

Avec une population qui augmente rapidement, et l’expansion des villes, il faut trouver des moyens de produire notre alimentation sur des surfaces cultivables qui diminuent chaque année. L’agriculture urbaine et verticale est une technique appropriée. En plus d’atteindre des rendements très élevés par superficie, elle n’utilise aucun pesticide de synthèse. C’est ce genre de projets que SOL-AIR Consultants aime développer et accompagner. //embedftv-a.akamaihd.net/7d868db5d773418d8f3e5421bcc2676d 

Ag verticale NY

Apprendre à cultiver ses légumes en ville

Vous habitez en ville et aimeriez cultiver vos légumes vous-même, mais vous ne savez pas trop par ou commencer. Pour vous aider, le réseau Les Cols Verts offre une petite formation gratuite en ligne, destinée aux particuliers. Mais si vous représenter un organisme ou une association désirant mettre en place un grand projet d’agriculture urbaine, contactez nous!

Cours cultiver en ville

De plus en plus d’agriculture urbaine

L’agriculture urbaine n’est plus une mode passagère, mais bien une réalité affichant une très forte croissance. Les fermes Lufa en sont un très bel exemple, ayant construit la première serre au monde sur un toit à Montréal, en 2011. Aujourd’hui, cette entreprise s’apprête à inaugurer la plus grande serre au monde sur un toit, avec une superficie d’environ 1,5 hectare, ce qui va doubler la surface actuellement en opération.

20161029_102704

Jardinage et bien-être

Avoir son propre jardin pour cultiver des fruits et des légumes frais, c’est bien! S’impliquer dans l’agriculture urbaine pour nourrir la population locale c’est bien aussi! Mais ce qui est encore mieux, c’est l’impact sur la santé et le bien-être que ces activités procurent. En effet, une récent étude démontre les bienfaits du jardinage contre l’hyperactivité, la dépression, le manque de sommeil et tous symptômes reliés à une vie de plus en plus stressante.

white-cabbage

Photo par congerdesign sur Pixabay

Végétalisation des villes

Une des options pour contrer le réchauffement climatique est la végétalisation des villes. En effet des toits verts contribue à la régulation de la température intérieure, les arbres et autres végétaux absorbent le gaz carbonique, et la vie est plus agréable! Mais nous pouvons encore faire mieux en vous aidant à implanter une végétation comestible, tels que jardins urbains et arbres fruitiers!

Agri urbaine 2