Le potentiel inexploité des microalgues

Au niveau mondial, le marché des microalgues comporte déjà plusieurs grands axes plus ou moins développés. Le premier marché, à hauteur de 74%, est celui de l’alimentation humaine, principalement en tant que complément alimentaire à visée nutrition-santé et bien-être. Le second marché, avec une part de 25%, est représenté par l’alimentation animale, où les algues sont fournies séchées ou vivantes.

Food for Good

La fondation FAMAE organise cette année Food for Good, un concours international unique au monde dédié à l’alimentation. Le concours s’adresse à tous les projets qui s’inscrivent dans l’idée de développer une solution innovante « du champ à la fourchette », dans le but de fournir une alimentation équitable, durable, saine, pour tous, partout : meilleure production agricole, circuits de distribution compatibles avec les exigences environnementales, innovations liées aux alternatives dans notre alimentation…

cropped-market-farmers.jpg

Consommation locale

En Europe, la perception des produits locaux est extrêmement positive. Ils sont en effet appréciés par une très large majorité (89%) contre 17% seulement qui déclarent ne pas y prêter attention. Ils sont reconnus en premier lieu pour leur qualité (84%) et le respect des conditions et procédés de fabrication (81%). Cette tendance lourde se fait ressentir jusqu’en Amérique du Nord.

cropped-marchc3a9-longueuil-1.jpg

Apprendre à cultiver ses légumes en ville

Vous habitez en ville et aimeriez cultiver vos légumes vous-même, mais vous ne savez pas trop par ou commencer. Pour vous aider, le réseau Les Cols Verts offre une petite formation gratuite en ligne, destinée aux particuliers. Mais si vous représenter un organisme ou une association désirant mettre en place un grand projet d’agriculture urbaine, contactez nous!

Cours cultiver en ville

Défi écologique

La protection de l’environnement est la responsabilité de tous et chaque petit geste compte. C’est ce qu’a bien compris une entreprise française en lançant des défis à ses employés.Chaque jour un défi individuel est proposé et chaque semaine un défi de groupe est lancé, et libre aux employés d’y participer.  Par exemple un défi covoiturage a été proposé et réussi. Chaque mois le groupe et l’employé qui atteignent leurs objectifs sont récompensés. Un concept à mettre en place dans toutes les entreprises!

Covoiturage 1

Programme de préparation à l’investissement

Si vous êtes une organisation de bienfaisance, un organisme sans but lucratif enregistré, une coopérative, une organisation à vocation sociale, une entreprise à but lucratif à mission sociale, vous pourriez être admissible à un financement non remboursable de 10 000 $ à 100 000 $ pour développer votre projet.

Seriez-vous capable….

De faire votre épicerie pendant 1 mois sans aller dans un supermarché? Février sans supermarchés en est à sa quatrième édition en Europe et les objectifs sont nombreux: favoriser l’achat local (circuit-court), redécouvrir les producteurs locaux, diminuer l’empreinte carbone comparativement aux produits importés.