Des résidus transformés en énergie et fertilisant bio!

Le compost de broussailles (ou résidus forestiers composés de brindilles) est une méthode simple de produire de l’énergie verte à petite échelle, et d’obtenir un fertilisant naturel. Inventée dans les années ’70, cette technique française s’apparente à celle des BRF (Bois Raméaux Fragmentés) mise au point au Canada au début des années ’90. Le compostage des ces résidus forestiers fourni de la chaleur que l’on peut facilement récupérer pour chauffer une petite serre, et le compost produit peut servir comme fertilisant bio.

Publicités

Blockchain en griculture

Depuis peu, le mot Blockchain est devenu très à la mode. Si l’on veut en donner une définition rapide, c’est est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle. Une blockchain publique peut donc être assimilée à un grand livre comptable public, anonyme et infalsifiable. Mais quelle application en agriculture? Cette vidéo en donne un bon résumé.

 

Libéralisation de la vente des semences bio

Depuis 1981, les agriculteurs biologiques européens n’ont pas le droit de vendre leur propre semence. De ce fait même, ils sont obligé d’acheter des semences inscrites au catalogue officiel à prix élevé. Et la majorité des semences inscrites appartient à quelques multinationales. Mais la semaine dernière, le parlement européen a mis fin à ce monopole!

semences

Aquaponie urbaine

L’agriculture urbaine est de plus en plus présente, et elle se diversifie. L’aquaponie, élevage de poissons dont les déjections servent de fertilisant pour les plantes cultivées, commence à faire son apparition. Voici une vidéo qui en présente les principes de base. Toutefois, la mise en place d’une telle activité est plus complexe que l’on pense et nous serons heureux de vous accompagner dans un projet semblable.

Et si la solution pour lutter contre les insectes nuisibles se trouvait dans les champs?

À l’heure où l’on prend de plus en plus conscience des effets indésirables des insecticides chimiques, on découvre des solutions alternatives beaucoup plus écologiques. Parfois il suffit simplement de regarder la nature, comme ces étudiants universitaires….

Lutte bio