Résidus de récolte transformés en électricité

Un étudiant philippin a inventé des fenêtres solaires à base de résidus de légumes. Le système AuREUS utilise la même technologie dérivée des phénomènes qui créent les aurores boréales. Les particules à haute énergie sont absorbées par des particules luminescentes qui les retransmettent sous forme de lumière visible.

Valorisation des restes de pain

Aux États-Unis, 12,5 millions de tonnes de pain sont gaspillés chaque année. Une jeune entreprise a donc mis au point une production de vitamine C grâce à un bioprocédé qui utilise le pain comme matière première. Cette vitamine C naturelle pourrait aider les entreprises qui recherchent le « clean label ».

L’économie circulaire présente jusque dans les cosmétiques!

Des rafles de maïs pour élaborer un produit cosmétique aux propriétés cicatrisantes, des résidus de salades pour fabriquer un produit anti-vergetures et 23 autres produits fabriqués à partir de résidus forestiers et agroalimentaires, c’est ce qu’a développé l’entreprise Biolie. Encore un bel exemple d’économie circulaire!

Faut-il réinventer l’agriculture?

En cette période de pandémie, nombreuses sont les personnes qui remettent en cause notre système économique, et plus particulièrement le système agricole. Au cours des dernières décennies, les échanges internationaux se sont multipliés, les pays se sont spécialisés dans la monoculture, et nos régions rurales se dépeuplent. Est-ce qu’il faut changer nos façons de faire et prendre comme modèle cette ferme collective, idéale pour être autonome et revitaliser nos régions?

Après coronavirus (partie 2/4)

C’est maintenant qu’il faut planifier la relance économique, mais en pensant autrement. On parle beaucoup d’économie circulaire, mais on pourrait très bien la résumer ainsi : créer de nouvelles entreprises à partir des résidus d’une autre entreprise. C’est la devise de SOL-AIR Consultants depuis 24 ans et nous sommes disponibles pour vous accompagner dans le choix des meilleures opportunités. Nous avons les équipements et les plateformes pour travailler à distance, tout en maintenant un contact régulier avec nos clients.

Résidus drêches

Qu’est-ce que la bio-économie?

La bio-économie regroupe l’ensemble des activités liées à la production, à la transformation et à la valorisation des ressources vivantes (végétales ou animales) issues de l’agriculture, de l’aquaculture et de l’exploitation forestière dans différents secteurs d’activité. Il s’agit de créer de la valeur ajoutée en substituant une partie du carbone fossile par du carbone renouvelable.

Économie circulaire et bioplastique

Plus on parle d’éliminer les emballage de plastique, plus on s’aperçoit que les alternatives existent. Voici encore un bel exemple, transformer des noyaux d’olives en bioplastiques dégradables dans la terre. Finalement l’huile d’olives est bonne pour notre santé et celle de la planète!

olives

Jus d’orange écolo!

Un bon jus d’oranges fraîchement pressées, c’est excellent! Mais que faire de toutes ces pelures? Une compagnie italienne à eu l’idée de les recycler en en faisant des verres qui peuvent être recyclés à l’infini. C’est un beau modèle d’économie circulaire!

Juice-Bar-web

L’aquaponie, un exemple parfait d’économie circulaire!

L’aquaponie, c’est une combinaison entre l’élevage de poissons et la culture de légumes. Les excréments de poissons sont une source de fertilisants pour les plantes. Une fois le système bien implanté et bien équilibré, ce qui peut prendre une année, il fonctionne en circuit fermé, sans aucun rejet polluant dans l’environnement. C’est ce qu’a réussi une jeune entreprise de l’Est Ontarien, MinerAquaGreenFoods, qui élève des tilapias et cultive des laitues.

Aquaponie Miner Green