Végétalisation des villes

Une des options pour contrer le réchauffement climatique est la végétalisation des villes. En effet des toits verts contribue à la régulation de la température intérieure, les arbres et autres végétaux absorbent le gaz carbonique, et la vie est plus agréable! Mais nous pouvons encore faire mieux en vous aidant à implanter une végétation comestible, tels que jardins urbains et arbres fruitiers!

Agri urbaine 2

Un monde végétalien, est-ce possible?

Tous les experts s’entendent pour dire qu’il faut diminuer notre consommation de viande pour plusieurs raisons: santé humaine, protection de l’environnement… Mais quel serait l’impact d’une planète totalement végétarienne? Une récente étude menée par l’INRA en France fait ressortir qu’il y aurait une augmentation des surfaces à cultiver, des pertes d’emploi principalement dans les pays les plus pauvres, une diminution de la fertilité des sols… Conclusion: les extrêmes ne sont jamais bon, on ne peut pas continuer à manger autant de viande, mais on ne peut pas ne pas en manger du tout…

inravege

Conservation des aliments par fermentation

La conservation des aliments par fermentation est une technique ancestrale qui est toujours d’actualité. Le produit le plus connu est certainement la choucroute, mais on peut en nommer bien d’autres comme le Kombucha et le Kéfir. Si vous désirez en apprendre davantage, et aussi commander des produits fermentés, je vous suggère l’entreprise québécoise Révolution Fermentation, créée par 4 entrepreneurs dynamiques!

chou et k

Impact de l’environnement sur notre santé

On retrouve de plus en plus de contaminants dans les analyses de sang des jeunes enfants. C’est la raison pour laquelle des scientifiques ont lancé le projet  »exposome » il y a quelques années pour mesurer l’impact de l’environnement sur la santé. Les premiers résultats ne sont pas très réjouissants…

exposome

Les ventes de vin bio à la hausse

Avec le temps des fêtes qui approche, les ventes de vin vont augmenter considérablement pendant cette période. Mais depuis 2012, la consommation totale de vin en France est à la baisse, sauf pour les vins bio dont la croissance a plus que doublé au cours de la même période. Est-ce ça avoir une consommation responsable?

Vin bio