Nouvelles

Épicerie bio et plastique

C’est un paradoxe total! Dans les épiceries, la plupart du temps les fruits et les légumes bio sont emballés dans du plastique! Même constatation un peu partout dans le monde. La raison évoquée par les détaillants: c’est pour différencier le bio du conventionnel… Est-ce qu’il n’existe pas de moyens plus écologiques?

Banane bio

Photo: Open Food Facts

Réduction des emballages

Il faut réduire l’utilisation des emballages alimentaires! Depuis qu’on en parle, l’idée fait son chemin un peu partout. C’est au tour du Québec de montrer l’exemple, où dans la ville même de Québec, 12 épiceries n’offrent que des produits en vrac.

Et depuis cette semaine, les supermarchés Metro acceptent que l’on apporte nos contenants réutilisables pour les produits frais comme la viande et les poissons.

Zero dechet

Une usine capable d’absorber le CO2

Le CO2, ce gaz à effet de serre qui continue d’augmenter dans l’atmosphère est normalement absorbé par les végétaux. La plus grande  »pompe naturelle » de CO2 est la forêt amazonienne, mais elle disparaît rapidement. C’est pour remplacer cette forêt qu’une jeune entreprise canadienne a développé un concept unique permettant d’absorber autant de CO2 que 40 millions d’arbres!

Usine Carbone

Crédit : Carbon Engi­nee­ring

Coopérative agricole

Quand on parle de coopérative agricole, on pense généralement à une coopérative de services. Mais depuis quelques années, on voit apparaître des coopératives agricoles de travailleurs. C’est un moyen pour de jeunes agriculteurs de commencer à exploiter une entreprise agricole avec peu d’investissement de départ. La ferme coopérative Tourne-Sol est une pionnière et en plus d’offrir des légumes biologiques, elle offre aussi des semences biologiques dont la majorité est développée et multipliée sur la ferme.

Ferme T 1-2-3

La fin des emballages???

On ne cesse de nous le répéter, la planète se réchauffe, et récemment on apprenait que le Canada se réchauffe plus vite qu’ailleurs. On nous répète aussi de faire notre part en tant que citoyen, et en général la réponse est assez bonne. Par exemple, pratiquement tout le monde va à l’épicerie avec ses sacs réutilisables. Mais d’un autre côté, ces mêmes épiceries emballent et sur-emballent de plus en plus d’aliments. Personnellement je trouve ça scandaleux et suis du même avis que 78% de mes concitoyens, il est temps que les gouvernements fédéral et/ou provinciaux punissent sévèrement ces industries irresponsables, dont le seul objectif est de nous faire sur-consommer! Mais l’excuse la plus souvent entendue est l’emballage au nom de la salubrité des aliments. Personnellement je ne me souviens pas d’avoir entendu parler d’une épidémie résultant d’une contamination par une courgette non emballée!!!

Sondage emballages

L’aquaponie, un exemple parfait d’économie circulaire!

L’aquaponie, c’est une combinaison entre l’élevage de poissons et la culture de légumes. Les excréments de poissons sont une source de fertilisants pour les plantes. Une fois le système bien implanté et bien équilibré, ce qui peut prendre une année, il fonctionne en circuit fermé, sans aucun rejet polluant dans l’environnement. C’est ce qu’a réussi une jeune entreprise de l’Est Ontarien, MinerAquaGreenFoods, qui élève des tilapias et cultive des laitues.

Aquaponie Miner Green

L’importance d’une bonne étude de marché

Pourquoi faire une étude de marché? Parce que c’est la base de n’importe quel projet. Pas de marché pour les produit ou service que l’on veut commercialiser, pas de projet! L’étude de marché sert à quantifier le volume de la demande, et permet ainsi de dimensionner les installations de production, de prévoir les investissements requis, de planifier la main d’oeuvre nécessaire… En fait l’étude de marché est la base de tout plan d’affaires!

Cible

Guide étude de marché