Proteïnes animales ou végétales?

C’est un débat qui dure depuis longtemps et incite les extrémistes à véhiculer de nombreuses affirmations souvent non scientifiques, dans un sens comme dans l’autre. Il est temps de clarifier les choses, mais la réalité scientifique est plus complexe qu’on l’imagine! Cet article fait la lumière sur l’incidence des prinicpaux élevages sur l’environnement et lesLire la suite « Proteïnes animales ou végétales? »

Réduire les GES dans les fumiers de bovins

L’agriculture est toujours pointée du doigt pour ses émissions de GES, mais la recherche s’imlique de plus en plus pour résoudre ce problème. Dernièrement, une nouvelle recherche a démontré que l’ajout de biochar dans les fumiers de bovins permet de réduire de 84% les émissions de méthane lors du compostage.

Stockage naturel du carbone

La matière organique des sols agricoles est la base de la fertilité. Elle est également un réservoir de carbone qu’il faut entretenir pour maintenir les sols en bonne santé. En mettant en place des bonnes pratiques culturales, l’agriculture peut faire partie de la solution contre le réchauffement climatique.

Réduire les émissions de CO2 en agriculture

Souvent pointée du doigt comme principale responsable du réchauffement climatique, l’agriculture avec de bonnes pratiques peut renverser la situation. En effet, les sols agricoles peuvent devenir des pièges à carbone s’ils sont bien gérés. « Le levier le plus important pour stocker du carbone dans le sol est de laisser les sols à nu le moinsLire la suite « Réduire les émissions de CO2 en agriculture »

Les superficies cultivées en mode biologique toujours en progression dans le monde

Même si seulement 1,5 % des terres cultivées dans le monde le sont en mode biologique, la progression annuelle est de 1,6 %. Il y avait en 2019 72,3 millions d’hectare bio, dont la moitié en Australie. Les Etats-Unis sont le premier pays consommateur suivi de l’Allemagne et de la France.

Après l’agriculture urbaine, la forêt urbaine.

Le concept de la micro-forêt est né aux Pays-Bas en 2015. Il consiste a implanter des espèces forestières indigènes sur de petites superficies en ville. Généralement de la taille d’un terrain de tennis, ces micro-forêts attirent la biodiversité, notamment des insectes et de nouvelles espèces végétales. De plus, elles contribuent à la séquestration du CO2Lire la suite « Après l’agriculture urbaine, la forêt urbaine. »

Lutte aux changements climatiques: Manger local ou manger végé?

Pour certain, la consommation locale est un des meilleurs moyens de réduire l’empreinte écologique des aliments, tandis que pour d’autres, la seule solution possible est d’éliminer complètement les aliments d’origine animale. La réponse n’est pas si évidente que ça! Selon une vaste étude réalisée récemment, l’achat local ne va pas résoudre le problème, les émissionsLire la suite « Lutte aux changements climatiques: Manger local ou manger végé? »

L’ail pour contrer le réchauffement climatique?

Il semblerait qu’intégrer de l’ail dans l’alimentation des ruminants, et plus particulièrement les bovins,  diminuerait la production de CO2. En effet, le CO2 produit par les bovins provient de la dégradation des aliments dans l’estomac par des bactéries. Étant donné que l’ail a des propriétés antibactériennes, des chercheurs veulent confirmer cet effet. Actuellement 2 petitesLire la suite « L’ail pour contrer le réchauffement climatique? »

Voyager en auto ou en avion?

Je me pose souvent la question quand je dois me déplacer au loin (600 km et plus). Économiquement, l’avion est encore moins cher car je peux faire l’aller-retour dans la même journée. Du point de vue environnemental on noue répète que l’avion pollue beaucoup plus que l’auto, mais est-ce vraiment le cas? Cette étude démontreLire la suite « Voyager en auto ou en avion? »