Nouvelles

Programme de préparation à l’investissement

Si vous êtes une organisation de bienfaisance, un organisme sans but lucratif enregistré, une coopérative, une organisation à vocation sociale, une entreprise à but lucratif à mission sociale, vous pourriez être admissible à un financement non remboursable de 10 000 $ à 100 000 $ pour développer votre projet.

Seriez-vous capable….

De faire votre épicerie pendant 1 mois sans aller dans un supermarché? Février sans supermarchés en est à sa quatrième édition en Europe et les objectifs sont nombreux: favoriser l’achat local (circuit-court), redécouvrir les producteurs locaux, diminuer l’empreinte carbone comparativement aux produits importés.

49,46 milliards $

C’est la valeur annuelle des aliments gaspillés au Canada! Pour diminuer ce gaspillage, il faut commencer par connaître les endroits où il a lieu. Le résumé de la plus récente étude réalisée par Value Chain Management International et Second Harvest les décrits très bien.

Repartition GA

Source : Value Chain Management International et Second Harvest, The Avoidable Crisis of Food Waste : Technical Report (2019)

De plus en plus d’agriculture urbaine

L’agriculture urbaine n’est plus une mode passagère, mais bien une réalité affichant une très forte croissance. Les fermes Lufa en sont un très bel exemple, ayant construit la première serre au monde sur un toit à Montréal, en 2011. Aujourd’hui, cette entreprise s’apprête à inaugurer la plus grande serre au monde sur un toit, avec une superficie d’environ 1,5 hectare, ce qui va doubler la surface actuellement en opération.

20161029_102704

De plus en plus d’initiatives anti-gaspillage alimentaire

Les cris d’alarme sur le gaspillage alimentaire commencent à se faire entendre. On a vu au cours des dernières années plusieurs solutions pour contrer le gaspillage alimentaire et les nouvelles initiatives continuent d’apparaître. En voici une très intéressante car elle permet aux consommateurs d’acheter des produits alimentaires encore consommables à petit prix, et aux producteurs ayant des surplus de les vendre à prix réduit à la place des les jeter. La nouveauté de ce concept est qu’il ne concerne pas seulement une petite épicerie isolée, mais une nouvelle chaîne d’épiceries à l’image des supermarchés conventionnels.

Une solution pour les déserts alimentaires?

Dans les régions rurales on voit de plus en plus la disparition des petits commerces tel que l’épicerie. Pour les remplacer, l’épicerie mobile est probablement la meilleure solution à envisager. Même dans les grandes villes, il existe des déserts alimentaires qui pourraient être comblés par ce genre d’épicerie. Ce concept n’est pas nouveau, je me souviens de ces années où dans les campagnes on voyait passer l’épicier, le boucher, le laitier, le boulanger une ou plusieurs fois par semaine!

épicerie mobile 2

L’ail pour contrer le réchauffement climatique?

Il semblerait qu’intégrer de l’ail dans l’alimentation des ruminants, et plus particulièrement les bovins,  diminuerait la production de CO2. En effet, le CO2 produit par les bovins provient de la dégradation des aliments dans l’estomac par des bactéries. Étant donné que l’ail a des propriétés antibactériennes, des chercheurs veulent confirmer cet effet. Actuellement 2 petites études ont été réalisées et les résultats obtenus sont contradictoires….

Vaches laitières3

Photo: Darryl Dyck La Presse canadienne