L’économie circulaire en période d’inflation

Réduire nos dépenses en période d’inflation est le meilleur moyen de passer au travers. Ceci est valable tant pour les entreprises que pour les consommateurs. L’économie circulaire est un moyen d’y arriver et voici un petit rappel de ses grands principes.

L’économie du futur!

Elle doit passer par l’économie circulaire, que l’on pourrait très bien la résumer ainsi : créer de nouvelles entreprises à partir des résidus d’une autre entreprise existante. C’est la devise de SOL-AIR Consultants depuis 26 ans et nous sommes disponibles pour vous accompagner dans le choix des meilleures opportunités. Nous avons les équipements et les plateformes pour travailler à distance, tout en maintenant un contact régulier avec nos clients.

Résidus drêches
Résidus de brasserie (drêche) utilisés pour faire un pain de spécialité

Chaussure écologique

La région de Bordeaux en France est connue pour ses vins. Mais faire du vin implique des résidus de raisin qui peuvent devenir encombrant. Alors une jeune entrepreneure de la région a conçu une chaussure à base de pépins et pulpe de raisin, plus de nombreux matériaux recyclés comme le plastique et le liège.

Photo : Zèta

Recyclage des plastiques agricoles

L’utilisation de paillis de plastique en agriculture comporte de nombreux avantages: tels que élimination des herbicides, diminution des quantités de fertilisant et précocité des récoltes. Mais avec ces avantages, est apparu un problème de taille, la récupération et valorisation des plastiques usagés car ils sont généralement contaminés par de la terre. Pour résoudre cette problématique, un industriel français a conçu une machine capable de nettoyer ces plastiques et de les compresser en balles, puis envoyés dans un centre de recyclage.

Recup plastique

De la mer à la vigne

Les usines de transformation de poissons génèrent beaucoup de résidus. Actuellement, la majorité de ces déchets est envoyée dans les sites d’enfouissement. Il existe pourtant de nombreuses possibilités pour valoriser ces résidus. On peut les transformer en engrais organiques, comme en France, où ces produits riches en fertilisants sont utilisés dans les vignobles. Même les résidus de crustacés et de fruits de mer peuvent être transformés en fertilisants certifiés biologiques, comme l’a démontré notre étude de faisabilité réalisée il y a quelques années pour un entrepreneur de l’Île-du-Prince-Édouard.

compost

Lutte au gaspillage alimentaire

Le gaspillage alimentaire est toujours d’actualité, mais il existe de plus en plus d’initiatives pour le contrer. En voici une intéressante, qui a déjà été tentée à Montréal, mais malheureusement interdite pour non respect des règlements municipaux… Il serait temps de mettre à jour cette réglementation obsolète…

Un marché en pleine expansion

Longtemps considérés comme des déchets encombrants, les résidus organiques sont devenus très en demande pour la valorisation énergétique. Une entreprise française a donc eu l’idée de mettre en ligne un marché virtuel de ces résidus.