Cultiver des les légumes sur les toits en ville, bientôt une nécessité?

Si l’on se réfère à une récente étude, l’agriculture urbaine contribue généreusement à la rétention d’eau de pluie, le recyclage des biodéchets et le stockage du carbone en plus de fournir des aliments frais et locaux.

Ag urbaine

Hydroliennes à double action

Les hydroliennes sont conçues pour capter l’énergie de l’eau en mouvement: vagues, courants marins et fluviaux, marées… Mais voici une nouvelle technologie qui permet à de petites hydroliennes de capter l’énergie des vagues, tout en luttant contre l’érosion.

turbines-e1506768245769

Micro-algues

L’utilisation de micro-algues pour purifier des eaux grises et en retirer de l’énergie plus des composés organiques d’intérêt est une piste prometteuse de l’économie circulaire. Un système expérimental a permis de produire de l’énergie, des fertilisants et de l’eau propre!

Micro-algues

Tilapias élevés au Québec?

Début juin, une nouvelle a fait le tour du Québec et m’a valu plusieurs appels téléphoniques. Une ferme aquaponique a été installée au marché Jean-Talon à Montréal. Cette mini-ferme installée dans un container a pour but d’élever des poissons et de purifier l’eau d’élevage en l’utilisant pour fertiliser des légumes.

http://goo.gl/XeDxXg

Ce principe est loin d’être nouveau, mais ce qui est nouveau ici c’est l’espèce de poisson utilisée, le tilapia. Ce poisson est probablement le mieux adapté pour cette technique de production, mais il y a un gros problème, l’élevage du tilapia n’est pas autorisé au Québec! En effet, le Québec est divisé en zones piscicoles et seulement l’élevage des espèces indigènes dans ces zones est autorisé:

http://goo.gl/m5kxgr

Les promoteurs du projet se défendent en utilisant comme argument que l’élevage du tilapia n’est peut-être pas autorisé, mais il n’y a rien dans la réglementation qui l’interdit… Tout est question d’interprétation… Mais selon une source sure, de nouveaux texte sont en rédaction afin d’éviter ce genre de confusion, et il sera bien précisé que l’élevage du tilapia au Québec est interdit… Dommage, car on va encore rater une belle opportunité de développement agricole et piscicole au Québec…