L’agriculture urbaine, un frein à l’augmentation du prix des fruits et des légumes?

Depuis le début de la pandémie Covid-19, la tendance des prix des fruits et légumes est à la hausse. Et il y a aussi toujours l’incertitude de voir les frontières devenir plus étanches, ce qui contribuerai à une rareté de ces produits alimentaires. L’engouement pour l’agriculture urbaine est peut-être une solution pour la stabilisation des prix. Mais même si ce n’est pas le cas, la qualité des fruits et des légumes sera certainement meilleure que celle des produits importés, compte tenu de la proximité d’approvisionnement!

Lutte aux changements climatiques: Manger local ou manger végé?

Pour certain, la consommation locale est un des meilleurs moyens de réduire l’empreinte écologique des aliments, tandis que pour d’autres, la seule solution possible est d’éliminer complètement les aliments d’origine animale. La réponse n’est pas si évidente que ça! Selon une vaste étude réalisée récemment, l’achat local ne va pas résoudre le problème, les émissions de GES engendrés par le transport des aliments ne représenteraient que 10% de toute l’activité de production. Par contre, un seul jour sans viande par semaine a plus d’effets que de manger entièrement local. Conclusion: mangeons local et soyons végétarien un jour par semaine!

5 fruits et légumes par jour, oui mais…

C’est la recommandation de tous les systèmes de santé, mais comment faire passer le message? Il semble que l’on doit revoir la promotion de cette recommandation pour atteindre davantage de personne. Il est entre autre suggéré d’inciter les consommateurs à cultiver leurs propres fruits et légumes, dans un jardin privé, communautaire ou sur un balcon. Cultiver ses légumes incite à en consommer davantage, et en plus, ils sont frais!

Le Kernza? C’est quoi ça?

C’est peut-être la céréale du futur… Faible en gluten et concentré en protéine, le Kernza est conçu pour s’adapter aux conditions des sols des prairies canadiennes. Culture perenne, il est implanté pour plusieurs années, il est résistant au froid et ses racines peuvent atteindre 10 mètres! Il reste encore un peu d’amélioration génétique par croisement pour que le Kernza soit accessible aux producteurs agricoles canadiens, alors un peu de patience avant de l’utiliser en cuisine!

L’origine des pommes

Si vous avez eu la chance de manger une pomme d’une ancienne variété, vous ne voudrez plus jamais manger une pomme de variété récente. Le goût et l’odeur de ces anciennes variétés est un vrai plaisr pour les sens olfactifs. Malheureusement, en tant que consommateurs nous avons voulu des belles pommes, sans taches, bien brillantes et qui se conservent très longtemps, avec pour résultat des pommes dures, légèrement sucrée, et un goût très léger… Pourtant il existe encore de ces variétés anciennes et gouteuses, mais il faut chercher pour les trouver!

Crédit: INRA, France

Que mangerons nous en 2021?

La pandémie due à la COVID-19 nous a fait prendre conscience de nos dépendances extérieures concernant l’alimentation. Nous nous sommes remis à cuisiner, pour s’apercevoir que laver de la laitue et la découper n’est pas compliqué, que ça prend peu de temps et que ça coûte beaucoup moins cher! Cette crise nous a aussi permis de découvrir toute la richesse, la diversité et la fraîcheur de nos produits locaux. Nous avons appris à commander nos aliments en ligne, de passer des commandes directement aux producteurs et de recevoir un panier diversifié à notre porte. Est-ce que cette tendance va être éphémère? Probablement que oui, mais elle va laisser des traces dont certaines resteront incrustées dans nos habitudes!

Vertical farm and its employees taking care of plant growth. Plant food production in vertically stacked layers.