Réduction des emballages

Il faut réduire l’utilisation des emballages alimentaires! Depuis qu’on en parle, l’idée fait son chemin un peu partout. C’est au tour du Québec de montrer l’exemple, où dans la ville même de Québec, 12 épiceries n’offrent que des produits en vrac.

Et depuis cette semaine, les supermarchés Metro acceptent que l’on apporte nos contenants réutilisables pour les produits frais comme la viande et les poissons.

Zero dechet

Publicités

La fin des emballages???

On ne cesse de nous le répéter, la planète se réchauffe, et récemment on apprenait que le Canada se réchauffe plus vite qu’ailleurs. On nous répète aussi de faire notre part en tant que citoyen, et en général la réponse est assez bonne. Par exemple, pratiquement tout le monde va à l’épicerie avec ses sacs réutilisables. Mais d’un autre côté, ces mêmes épiceries emballent et sur-emballent de plus en plus d’aliments. Personnellement je trouve ça scandaleux et suis du même avis que 78% de mes concitoyens, il est temps que les gouvernements fédéral et/ou provinciaux punissent sévèrement ces industries irresponsables, dont le seul objectif est de nous faire sur-consommer! Mais l’excuse la plus souvent entendue est l’emballage au nom de la salubrité des aliments. Personnellement je ne me souviens pas d’avoir entendu parler d’une épidémie résultant d’une contamination par une courgette non emballée!!!

Sondage emballages

La vie sans plastique

On en parle beaucoup en ce moment, les plastiques utilisés dans le secteur de la distribution alimentaire devraient être bannis. Aux Pays-Bas, endroit reconnu pour ses politiques environnementales avant-gardistes, un premier supermarché complètement sans plastique a vu le jour il y a quelques mois. Les produits sont emballés dans un film biodégradable conçu à base de végétaux.

Plastic free

Emballage intelligent

Le gaspillage alimentaire est un véritable fléau dans notre société de consommation. Et doit on faire confiance aux avertissements, tels que meilleur avant? Trop souvent les dates inscrites ne veulent pas dire que le produit n’est plus consommable, mais qu’il est possible qu’après cette date il soit altéré. Pour mieux informer le consommateur, une entreprise du Royaume-Uni a mis au point un emballage intelligent qui nous renseigne sur la qualité du produit d’un simple toucher.

Emballage toucher

Pour contrer le gaspillage alimentaire

On en parle depuis plusieurs années, le gaspillage alimentaire est un fléau. Et l’endroit où il se gaspille le plus de nourriture, c’est dans nos maisons. On achète bien souvent trop, et on jette de peur de s’empoisonner… Une entreprise brésilienne a mis au point un emballage spéciale pour éviter de jeter des produits encore bons. En effet, l’emballage change de couleur en fonction de la fraîcheur des aliments.

gaspillagealimentaire

Recyclage et emballage…

Dans l’industrie agroalimentaire, les emballages plastiques sont encore couramment utilisés, même s’ils proviennent du pétrole et qu’ils mettent plus de 100 ans à se décomposer. Quelques innovations à base d’amidon donnent de bons résultats, mais la matière première provient d’aliments de base (blé, pomme de terre, maïs…), ce qui risque de poser problème compte tenu de la diminution de la superficie des terres arables. Mais des chercheurs viennent de mettre au point un emballage entièrement biodégradable à base de résidus agroalimentaire!

Emballages