La lutte au réchauffement climatique dans les vignobles

Les vignes sont très affectées par le réchauffement climatique, il faut donc trouver des solutions si l’on veut continuer à boire du bon vin!. Mais la solution n’est pas toujours l’innovation, comme dans ce cas, il suffit de revenir aux anciennes pratiques culturales, en plantant des arbres dans les vignobles! Un essai en cours dans le vignoble de Buzet en France, au sud de Bordeaux, donne des résultats très prometteurs.

Crédit photo: Pleinchamp

La pollution numérique

La hausse du coût de la vie et le réchauffement climatique sont souvent des sujets de discussion où l’on recherche les coupables. L’agriculture est souvent montrée du doigt pour ses émissions de GES, et pour le coût des aliments. Mais peut-être que l’on ferait mieux de se regarder dans un miroir avant de chercher des coupoables! Notre utilisation quotidienne sans restriction du numérique est en voie de devenir la principale source du réchauffement climatique. L’exploitation des mines de métaux rares pour fabriquer nos téléphones, les centres de données pour entreposer nos courriels, notre soif d’être le premier à acheter le nouveau téléphone, tous ces éléments contribuent au réchauffement climatiqu et à l’augmentation de nos dépenses au détriment d’une bonne alimentaiton. Réfléchissons avant de dépenser aveuglément dans le numérique!

Agriculture et énergie solaire

L’agriculture est souvent accusée d’avoir une grande responsabilité concernant le réchauffement climatique. Mais on oublie souvent qu’elle est la première à en subir les conséquences. L’été 2019 a été marquée par de grandes chaleurs qui ont, à certains endroits, détruit des récoltes. Pour y remédier, des essais très concluants sont en cours afin d’intégrer des panneaux solaires dans les champs. Les panneaux procurent de l’ombre aux plantes, tout en produisant de l’énergie propre.

Panneaux solaires légumes

Réduire les GES ou les recycler?

Je me souviens que lors de la première crise pétrolière dans les années ’70, le slogan suivant est apparu en France: On n’a pas de pétrole, mais on a des idées! Aujourd’hui au Canada on pourrait dire: On a des GES et on sait quoi faire avec! En effet, une chercheuse de l’Université de Calgary a développé une méthode pour transformer les GES en fibre de carbone pouvant être utilisée dans l’industrie automobile ou aéronautique.

Fibre GES

Végétalisation des villes

Une des options pour contrer le réchauffement climatique est la végétalisation des villes. En effet des toits verts contribue à la régulation de la température intérieure, les arbres et autres végétaux absorbent le gaz carbonique, et la vie est plus agréable! Mais nous pouvons encore faire mieux en vous aidant à implanter une végétation comestible, tels que jardins urbains et arbres fruitiers!

Agri urbaine 2

Lutte au réchauffement climatique

L’année 2018 est en voie de devenir une année record en ce qui concerne la température. Il fait chaud et pour se rafraîchir on utilise des climatiseurs qui rejettent de la chaleur et donc contribuent au réchauffement des villes! Pour éviter cette aberration, on peut bien sûr construire nos habitations selon des normes plus écologiques, mais que faire dans le cas d’une habitation existante? Une solution toute simple: planter des arbres! Selon le directeur général de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (France), un arbre apporte autant de fraîcheur que 5 climatiseurs et ça ne consomme pas d’énergie…

arbre clim