Redémarrer une économie verte

Le prix des énergies fossiles a chuté depuis le début de la pandémie due au coronavirus, mais dès que l’économie redémarrera, les prix vont se remettre à augmenter. C’est le bon temps pour se préparer à innover dans le secteur de l’énergie. SOL-AIR Consultants peut étudier avec vous quelles sont les meilleures alternatives les mieux adaptées à votre situation, principalement pour les régions éloignées qui pourraient cultiver leur propre énergie. Nous avons les équipements et les plateformes pour travailler à distance, tout en maintenant un contact régulier avec nos clients.

Collage 2

La chimie du végétal

Peut-on remplacer le pétrole par des végétaux? C’est ce que la France est en voie de démontrer grâce à sa filière sur le chimie du végétal. Que ce soit la création de biocarburant ou de sacs plastiques compostables, tout semble possible! Qu’attendons nous pour créer une filière similaire au Canada?

polymere_biodegradable

Valorisation des résidus de poissons

Les usines de transformation de poissons génèrent des tonnes de résidus, qui sont de plus en plus valorisés sous forme de compost. Mais il y a parmi ces résidus, une partie qui peut représenter une valeur non négligeable. En effet, les peaux de poissons tannées donnent un cuir haut de gamme et très résistant. Une petite entreprise à redécouvert les procédés de tannage, connu depuis très longtemps des autochtones…

Cultiver de l’herbe pour isoler sa maison

L’agriculture est souvent montrée du doigt pour ses émissions de gaz à effets de serre. Mais il faut aussi voir l’autre côté de la médaille. Un nouveau procédé permet de récolter de l’herbe, qui capture le carbone et d’en faire un isolant écologique pour les maisons. Et ce procédé produit du biogaz qui peut être utilisé pour éclairer ou chauffer des maisons.

Herbe isolant

Biomasse invasive

Les roseaux communs, ou phragmytes australis, sont une espèce invasive que l’on retrouve sur le bords des autoroutes et autour des grands Lacs. Il est pratiquement impossible de l’éliminer, alors pourquoi ne pas l’utiliser comme source d’énergie?

Résidus de bois et énergie

Alors que l’industrie canadienne du bois d’oeuvre va encore connaître un ralentissement à cause des droits compensatoires imposés par les États-Unis, il est peut-être temps de se tourner vers une valorisation plus efficace de nos forêts. Les résidus de bois, que ce soit lors de l’élagage ou de la transformation, sont nombreux et peu valorisés. Il existe maintenant sur le marché de petites unités de cogénération par gazéification de la biomasse. Transportable et modulable, ces unités produisent de la chaleur et de l’électricité. 

le-module-de-cogeneration