La loi du bon sens

En Europe, depuis 1981, pour vendre des semences de légumes il faut les inscrire au catalogue officiel des semences autorisées. Ceci dans un souci de salubrité, conformité, uniformité… Coût de l’inscription: entre 6 000 et 15 000 euros par variété. Imaginez le petit producteur de légumes biologiques qui veut vendre une partie de sa semence qu’il a  multiplié et récolté lui-même. Impossible compte tenu des coûts exorbitants, donc disparition lente mais sûr d’un patrimoine génétique de fruits et légumes ancestraux car seules les grosses entreprises comme Monsanto peuvent se permettre de payer les inscriptions de leurs propres semences. Mais finalement, la persévérance des producteurs biologiques a porté fruit, les eurodéputés ont voté une loi autorisant la commercialisation des semences biologiques sans inscription au catalogue officiel.

Légumes divers

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s