Les dommages collatéraux du gaspillage alimentaire

Chaque année, 1,3 milliard de tonnes de nourriture sont jetées à la poubelle, soit un tiers de la production mondiale. Sur ces 1,3 milliard de tonnes, 27 % interviennent après la vente chez le consommateur, et sont donc considérées comme évitables. Une nouvelle étude vient de calculer le coût environnemental exorbitant en eau et en énergie que représente cette nourriture gaspillée : 4.000 milliards de mégajoules d’énergie et 82 milliards de mètres cubes d’eau, qui sont chaque année perdus. « Pour donner un ordre de grandeur, c’est l’équivalent de la consommation énergétique de la France et de l’Allemagne réunies, ou de la consommation annuelle en eau du Mexique »

Les pertes en énergie et en eau du gaspillage alimentaire évitable par type de nourriture. © Antoine Coudard et al, Journal of Cleaner Production 2021

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s