rôle des aliments sur la durée de notre vie

Selon une étude menée par l’Université du Michigan, chaque aliment que nous consommons a un impact sur notre espérance de vie.

Les six aliments principaux qui réduisent notre espérance de vie sont le cheddar (-1,4 minute), le bacon (-6,4 minutes), la pizza (-7,8 minutes), le cheeseburger (-8,8 minutes), le soda (-12,4 minutes) et enfin le hot-dog (-36,3 minutes).

Ainsi, selon l’étude, une tartine de confiture et le beurre de cacahuète nous ajouteraient 33 minutes d’espérance de vie. Les noix (+ 25 minutes), le saumon cuit (+ 13 minutes), la banane (+ 13 minutes), la tomate (+ 3,8 minutes) et l’avocat (+ 2,8 minutes) seraient également bons pour la santé.

Conclusion: Dis moi ce que tu manges et je te dirai jusqu’à quel âge tu vas vivre!

Un trésor caché

Habiter à Montréal et s’approvisionner en légumes frais locaux et biologiques toute l’année, ce n’est pas facile, mais il existe un endroit encore peu connu où on peut le faire. Située dans Ville St-Laurent au 2-285 Place Benoît, la coopérative de solidarité Les Serres du dos blanc vous offre différentes variétés de tomates, de piments, de consombres et autres légumes comme le mesclun et les aubergines. Pour connaître les heures d’ouverture et acheter sur place, visiter la page Facebook.

4 tendances post-covid

La covid a fait naître chez nous de nouveaux comportements qui ne devraient pas disparaître après le retour à la normale:

-Une nouvelle écologie de soi: meilleure hygiène et consommation de superaliments.

-Retour à la cuisine pour préparer des plats gastronomiques.

-Découverte de nouvelles huiles comme celle de chanvre, et consommation de produits dérivés du chanvre comme le CBD.

-Retour au minimalisme en achetant des produits en vrac, en solde et même recyclés (économie circulaire).

Crédit photo: Rorozoa, health benefits CBD oil,Medical uses for cbd oil

Comment accélérer la transition vers l’économie circulaire?

La France propose une sratégie efficace pour accéléer cette transition en soutenant:

  • la recherche développement, permettant de mettre au point des solutions de recyclage plus performantes pour l’ensemble des cinq matériaux de la stratégie ; 
  • la formation et le développement des compétences ;
  • le déploiement industriel, en particulier le déploiement d’unités industrielles de recyclage des batteries et l’adaptation de l’outil industriel pour réincorporer des matières premières de recyclage dans de nouveaux cycles de production.

Mais avant de mettre ces mesures en place chez nous au Canada, il est indispensable de commencer par la sensibilisation des entreprises à la récupération et la réutilisation des résidus afin de diminuer nos importations de matières premières.

La solution pour diminuer les GES dans les élevages bovins?

Les élevages bovins sont réputés pour émettre beaucoup de GES, ce qui contribue au réchauffement climatique. Selon des scientifiques, si nous pouvions recueillir 10 ou 20 % des urines des bovins, cela suffirait à réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre et le lessivage des nitrates. Mais comment faire? simplement en apprenant aux vaches d’aller aux toilettes! Si cela ressemble a une blague, c’est bien l’expérience qui a été tentée avec succès!