Valorisation des restes de pain

Aux États-Unis, 12,5 millions de tonnes de pain sont gaspillés chaque année. Une jeune entreprise a donc mis au point une production de vitamine C grâce à un bioprocédé qui utilise le pain comme matière première. Cette vitamine C naturelle pourrait aider les entreprises qui recherchent le « clean label ».

L’économie circulaire présente jusque dans les cosmétiques!

Des rafles de maïs pour élaborer un produit cosmétique aux propriétés cicatrisantes, des résidus de salades pour fabriquer un produit anti-vergetures et 23 autres produits fabriqués à partir de résidus forestiers et agroalimentaires, c’est ce qu’a développé l’entreprise Biolie. Encore un bel exemple d’économie circulaire!