Les Coopératives: Une alternative économique pour l’après COVID-19

Une coopérative est une personne morale regroupant des personnes ou des sociétés qui ont des besoins économiques, sociaux ou culturels communs et qui s’associent pour exploiter une entreprise. De nombreuses études ont démontré que ce modèle économique collectif est plus durable que le modèle individuel. Et on commence à démontrer que les coopératives ont réussi à mieux s’adapter en temps de crise et qu’elles se relèvent plus vite de cette pandémie.

positive-impact

Oenotourisme durable

L’oenotourisme, ou l’agrotourisme viticole, est de plus en plus populaire. Il ne consiste pas seulement à visiter des vignobles, mais comprend aussi toutes les activités connexes, telles que restauration, hébergement, promenades à cheval, etc. Conscients de l’importance qu’accordent les touristes à la protection de l’environnement, les viticulteurs s’adaptent rapidement.

Plastique de chanvre

Les emballages de plastique sont devenus un fléau pour notre planète. Pourtant, le plastique est bien utile, entre autre pour protéger les aliments, ce qui est devenu encore plus vrai pour éviter des contaminations, entre autre comme celle à la Covid-19. Le plastique est un produit dérivé du pétrole, mais il existe d’autres sources de matières premières pour fabriquer du plastique biodégradable. Par exemple, le chanvre industriel, culture relativement simple peut servir à produire un bioplastique dégradable en moins de 3 mois. Alors pourquoi continuer à importer du pétrole, alors que l’on peut cultiver du chanvre chez nous!

Biodegradable-hemp-plastics

Pourquoi une ceinture verte autour des villes?

La Ceinture de verdure protège des aires naturelles qui soutiennent la biodiversité : forêts, zones humides, ruisseaux et dunes. Ces aires naturelles favorisent la santé humaine et écologique. C’est le modèle que la ville d’Ottawa a mis en place dans les années 1950. La Ceinture de verdure compte 20 000 hectares d’espaces verts, dont des fermes, des forêts et des zones humides. On y pratique l’agriculture et le tourisme à pied ou en vélo.

Insectes et algues pour remplacer le soja dans l’alimentation des poulets

La culture du soja est la principale cause de la déforestation amazonienne, et la demande pour le soja est toujours en hausse pour la fabrication de farine destinée à l’alimentation animale, et plus particulièrement pour les poulets. Pour renverser cette tendance, des chercheurs allemands ont réussi a mettre au point une alimentation pour les poulets à base de larves d’insectes et de micro-algue (spiruline). Les larves d’insectes sont élevés sur des résidus organiques et la spiruline peut être cultivée dans des bassins. Le coût reste encore légèrement supérieur au soja, mais avec le temps, les coûts de production devraient diminuer.

Farine insectes

La route des fromages du Québec

Cet été, profitez en pour découvrir la route des fromages du Québec. Téléchargez l’application sur votre téléphone, sélectionnez une région et découvrez ses fromages ainsi que quelques sites d’intérêt touristique. Un bon moyen de passer ses vacances en encourageant l’économie locale et en renouant avec notre terroir.

Le jardin naturel

Même si vous n’avez pas de jardin, vous pouvez quand même faire une récolte dans la nature. Il existe de nombreuses plantes sauvages comestibles que l’on peut trouver facilement dans les chemins de campagne, ou même sur notre pelouse. Et bien souvent, ces plantes ont des propriétés médicinales intéressantes. Ce site en présente quelques unes.

pissenlit-2-768x576

Nouveau concept d’éolienne pour les villes

Des scientifiques américains, de la Texas Tech University, ont développé une technique radicalement nouvelle, utilisant les propriétés aérodynamiques des ailes d’avions, pour exploiter l’énergie éolienne. Alignés dans la direction des vents dominants, sur le bord d’un toit, les appareils statiques et silencieux qu’ils ont conçus permettraient de produire autant d’énergie qu’une installation photovoltaïque couvrant l’ensemble du bâtiment.

Aeromine