La fin des aliments insipides?

«Place au goût, au vrai et aux sens» Ça semble être la devise du SIAL qui a lieu en ce moment à Paris. L’authenticité et l’éthique sont les tendances montantes de consommation cette année. On remarque un véritable retour des goûts puissants pour répondre aux envies de nouvelles sensations exprimées par le consommateur. Cette recherche de goûts prononcés fait appel aux productions de plantes aromatiques, de safran, de gingembre, d’algues comme la spiruline et la chlorelle.

SIAL 2018

Semaine de la réduction des déchets

Au Québec, c’est la semaine de réduction des déchets. Voici quelques trucs pour y parvenir:

Réduire à la source en consommant le moins possible de produits suremballés;
Éviter d’acheter des produits uniservice ou jetables;
Réemployer des contenants de plastique ou de verre;
Acheter des produits faits de matériaux recyclés;
Recycler les articles qui ne peuvent pas être réparés ou réutilisés;
Participer à la collecte des matières recyclables et à la collecte des matières organiques;
Adopter des produits de nettoyage moins dangereux;
Donner ou vendre les articles que vous désirez ne pas conserver;
Disposer de façon sécuritaire des résidus domestiques dangereux;
Utiliser des sacs réutilisables pour faire vos achats.

SQRD_2018-0011-logo-avec-dates

Semaine de la coopération

La Semaine de la coopération est l’occasion pour les membres des coopératives et des caisses d’épargne et de crédit du Canada de célébrer le fait qu’elles ont collectivement aidé à bâtir ce pays et de reconnaître leurs contributions soutenues tant au pays qu’à l’étranger. Les coopératives au Canada comptent actuellement plus de 20 millions de membres, génèrent environ 73 milliards en revenu et fournissent de l’emploi à 201 000 personnes.

Semaine coop2

Valorisation individuelle des résidus organiques

La méthanisation est une des solutions pour produire de l’énergie verte avec des résidus organiques. On retrouve des méthaniseurs dans quelques villages européens et sur des grandes fermes d’élevage. Ces installations sont très onéreuses et prennent de nombreuses années avant de se rentabiliser. Il existe maintenant des micro-méthaniseurs que l’on peut installer dans les supermarchés, et même dans son jardin.