États-Unis et normes biologiques,est-ce compatible?

Les normes de certification biologique sont généralement contraignantes pour les producteurs agricoles, mais c’est ce qui assure une garantie aux consommateurs. La demande pour les produits bio étant toujours en constante augmentation dans le monde (entre 12 et 20 % selon les pays), les producteurs agricoles américains y voient une opportunité de développement. Mais pour faire encore plus d’argent, ils font énormément de lobby pour que les normes soient plus souples, donc moins bio en fin de compte. Heureusement, certains producteurs américains tentent de contrer ce mouvement!

bio_US

Publicités

Nouveau visage de l’agriculture biologique

On associe trop souvent agriculture biologique à petite ferme à peine rentable, avec beaucoup de travail manuel… Un agriculteur de la Saskatchewan vient contredire ce préjugé en s’affichant comme un des plus grand producteur biologique au Canada, quand en 2020 ses 40 000 acres de terre seront tous certifiés.

40 000 acres bio

Les CUMA au Canada

Les CUMA, coopératives d’utilisation de matériel agricole, sont très connues en Europe et beaucoup moins au Canada. Le Québec a été la première province a faire la promotion de cette forme de coopérative. Puis une première CUMA a vu le jour en Ontario, la CUMA Franco-Agri, et depuis l’intérêt est grandissant. En 2015, SOL-AIR Consultants a participé à la création de l’Association des CUMA des Canada, qui vient de lancer son site Web très instructif!  https://cumacanada.ca/

CUMA Canada